Département d'enseignement et de recherche de physique

ENS Paris Saclay : département d’enseignement et de recherche de physique

Plaquette de présentation du département

La plaquette présente succintement les activités et les débouchés du département de physique.

Plaquette téléchargeable

L’objectif du département.

Le Département de physique de l’Ecole Normale Supérieure Paris-Saclay a pour fonction de donner une formation de haut niveau en physique fondamentale.

A la sortie de l’Ecole les normaliens se destinent dans leur immense majorité à poursuivre leur formation dans le cadre d’une thèse en physique ou aux interfaces de la physique.

A qui s’adresse le cursus de formation?

Les normaliens sont sélectionnés pour suivre une formation de quatre années dans le cadre du diplôme d'établissement.

La sélection peut se faire sur concours pour entrer en première année (“concours première année”) ou en cycle master (“second concours” passé avec un niveau L3). La sélection peut également se faire sur dossier pour rentrer en première ou seconde année.

Tous les étudiants sélectionnés sont normaliens. Ceux sélectionné sur concours sont “Normaliens élèves", avec la statut de fonctionnaire stagiaire, rémunérés et soumis à un engagement décennal. Ceux sélectionnés sur dossier sont “Normaliens étudiants", ils n’ont pas le statut de fonctionnaire stagiaire, ne sont pas rémunérés, mais ne sont pas soumis à l’engagement décennal.

Le diplôme d'établissement et l’organisation des études.

Le diplôme d'établissement comprend une formation disciplinaire renforcée (L3, M1 et M2 à vocation recherche en physique) ainsi qu’une année supplémentaire qui va colorer le parcours du normalien. Cette année peut être une année de Master FESup (préparation à l’agrégation de physique), une année ARPE (année de recherche prédoctorale à l'étranger) ou une année (ou deux) d’interface (formation de niveau au moins L3 dans une autre discipline que la physique, double cursus avec certaines écoles d’ingénieur…).

La validation du diplôme d'établissement demande obligatoirement de valider une mobilité à l'étranger, des stages de recherche ainsi qu’une formation en anglais renforcée afin de préparer au mieux les normaliens au doctorat et aux métiers de la recherche.